L'agence

AUDFI Architectes & Associés

Architecture Urbanisme Design Ferhat Ioualalen

Depuis plusieurs décennies, l’agence fondée par André Georgel et intégrant des associés architectes Ferhat Ioualalen (1998) et Delphine Paszkowski (2002), a participé à la conception et à la réalisation de nombreux projets. Depuis 2009, l’agence est dirigée par Ferhat Ioualalen.

Soucieuse de préserver sa créativité et d’inscrire sa démarche pragmatique, dans le respect de la qualité environnementale, elle exerce son activité principale dans les domaines les plus variés, en bâtiment neuf ou en réhabilitation, dans le tertiaire et le logement.

Pour assurer la réussite de nos projets : intégration dans le site et la qualité d’usage , notre démarche pragmatique, consiste à la prise en compte aux côtés des données historiques, urbaines, et socio-culturelles des sites d’intervention, les données programmatives, économiques, et contraintes constructives au stade de la conception. Ce processus s’appuie également sur l’expertise des différents intervenants dans le projet : maîtrise d’ouvrage, bureaux d’études techniques et environnementale partenaires, et fabricants.

Afin de répondre aux exigences nouvelles de la construction durable l’agence a mis en place une équipe maîtrisant la conception 3D   permettant de développer la maquette numérique : la modélisation des données du bâtiment (BIM)

Parmi les nombreuses réalisations, quatre exemples innovants, dans des environnements et contraintes bien différents :

  • Le centre commercial CORA de Colmar-Houssen, ouvert au public en octobre 1998, créé une nouvelle approche du commerce de périphérie en s’intégrant sans heurt dans son environnement. Le bâtiment est revêtu de bois sombre, le parking, généreusement planté d’arbres, est cerné de fossés et de buttes également plantées. Hormis l’enseigne, l’ensemble est à peine visible pour l’automobiliste.
  • Le Nouveau pôle commerçant à Nancy: dans le cadre de l’opération du renouvellement urbain du quartier du haut du Lièvre à Nancy , et la réalisation d’un éco-quartier au plateau de Haye ( Lauréat du grand prix National Ecoquartier 2011), sous maîtrise d’ouvrage de l’EPARECA réalisation d’un bâtiment simple rez-de-chaussée composée de cellules commerciales donnant sur l’espace public d’une surface de 2600m², avec une toiture plantée ( qui permet de différer l’écoulement des eaux pluviales vers les fossés de l’Ecoquartier), des terrasses accessibles aux logements adjacents. Bâtiment permettant d’atteindre la cible THPE (Très Haute Performance Energétique)
  • Jardinerie TRUFFAUT à Fourqueux dans les Yvelines: ouverte au public en 2014 située en entrée de ville et à proximité de la forêt domaniale de Marly Leroy: Insertion dans le site assurée par une implantation permettant d’épouser la topographie du terrain (sol du bâtiment en pente minime) et la mise en place de toitures, murs et parkings végétalisés, utilisation du bardage bois sur les parties opaques. Parking paysagé et conception bio climatique notamment par les apports d’éclairage naturelle, la ventilation naturelle des ouvrants en toiture et l’isolation renforcée du clos-couvert. Bâtiment conforme à la RT 2012.
  • Rénovation complète d’un immeuble de bureaux ( 2008): Situé à l’angle de l’Avenue Marceau et de la rue Euler, Le projet de rénovation comprend notamment : La création d’une nouvelle entrée dans le pan coupé situé à l’angle de la rue Euler et de l’Avenue Marceau (vue vers l’arc de Triomphe) , accompagnée de l’aménagement d’un vaste hall avec double hauteur; La végétalisation de l’espace de la cour, la mise en place de verrières.

Un des exemples de cette diversité est la réhabilitation intérieure de l’église abbatiale de Jouarre (Seine-et-Marne) : Une prise en compte particulièrement scrupuleuse des souhaits de la communauté religieuse, une judicieuse utilisation de matériaux traditionnels (chaux, terre cuite, pierre et bois) et une utilisation des techniques les plus récentes dans le domaine de l’éclairage ou du chauffage (par le sol), ont permis d’aboutir à une réalisation remettant en valeur ce patrimoine historique de la seconde moitié du 19e siècle.

La préservation et la réhabilitation du patrimoine représente également une partie importante de l’activité de l’agence. Dans ce domaine, l’îlot du Passage des Princes constitue un remarquable exemple de mise en valeur du bâti ancien : Cette opération très complexe est composée de bâtiments de morphologie très variée, implantés autour du dernier des passages parisiens (créé en 1860, il est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques). Datant pour le plus ancien du 17e siècle, et pour les plus récents de la fin du 19e, ils sont également, pour la plupart, ISMH en ce qui concerne les façades et les couvertures. Ce projet ambitieux, patrimoine des AGF, est composé de commerces, de bureaux et de logements situés dans les derniers niveaux des différents immeubles. La création, sous la totalité des bâtiments conservés et réhabilités, de trois niveaux enterrés, constituait également l’un des aspects techniques les plus remarquables de cette opération.